Hans Delrue

« Ou peut-être la guerre a-t-elle tout détruit, rétorqua Anton froidement. Et lorsque nous nous poserons sur Terre, nous ne trouverons qu'un vaste désert irradié. » (extrait de la nouvelle Paix sur la Terre)

20 oct 07:03

Le vol des couleurs

précédente - suivante

Début de l'intrigue : Les couleurs disparaissent une à une. Le violet s'efface, le vert disparaît et le rouge décide de fausser compagnie. Une situation d'autant plus dramatique pour un vieux peintre devant ses toiles...

Genre : fantastique


En savoir plus

Cette nouvelle a été publiée dans le webzine Vers à Lyre n°8 en août 2010.


Voir aussi le billet sur le blog.

Extrait

J'enfilai une robe de chambre et sortis dans le jardin. Non, je ne rêvais pas tout éveillé : les feuilles comme la pelouse avaient pris une apparence grisée. Je m'accroupis au sol et promenai mes doigts dans l'herbe. À ma grande surprise, je ne récoltai que la rosée du matin. Aucune poussière, aucune cendre. La végétation était-elle malade ?

Je me tournai vers la maison, et reculai d'un pas, stupéfait. Les volets verdelets qui jouxtaient les fenêtres de l'étage affichaient eux aussi un vernis gris.

— Non ! m'exclamai-je.

Il ne pouvait s'agir que d'un cauchemar. Je me ruai à l'intérieur de l'habitation. La nappe cirée de la table de la cuisine avait viré du vert au bistre. Même les bouteilles d'eau vides présentaient une toute autre teinte. Il fallut me rendre à l'évidence. Le vert avait disparu.

Oui, disparu ! Tous les ustensiles, tous les objets, toutes les plantes de cette couleur avaient subi cette terrifiante métamorphose, comme si un voleur mystérieux en avait ôté chaque pigment avec minutie.

Les textes de ce site sont protégés par la législation sur le droit d'auteur.
English Nederlands Español Deutsch
Information in
other languages