Hans Delrue

« Comme vous avez raison, gloussa-t-il.
— Bon, il est mort, et alors ?
— C'est moi qui l'ai tué, rétorqua-t-il.
 » (extrait de la nouvelle Le don de l'assassin)

20 oct 06:54

Coup d'approche

précédente - suivante

Début de l'intrigue : Le riche industriel André Meuleman accepte de rencontrer Bernard, l'homme qu'aime sa fille, lors d'une partie de golf. Il espère dissuader le jeune homme, de basse extraction, de poursuivre cette relation. Ce dernier attendait lui aussi impatiemment cette rencontre. Certains comptes semblent devoir se régler sur le green.

Genre : polar


En savoir plus

Cette nouvelle est un des textes sélectionnés par le jury lors du Concours de nouvelles organisé par la Ville d'Anzin-Saint-Aubin en 2009.


Voir aussi le billet sur le blog.


Cette nouvelle a été éditée dans l'anthologie « Petites nouvelles... d'Anzin-Saint-Aubin » par la Ville d'Anzin-Saint-Aubin en octobre 2009.

Disponible à la mairie de la ville au prix de 5 €.

Extrait

Un cri rauque déchira l'air matinal. André Meuleman tourna machinalement la tête en direction du bruit.

— Un corbeau égaré, fit l'industriel.

— C'est une corneille, rétorqua Bernard.

Meuleman reporta son attention sur le jeune homme. Celui-ci était en train d'ajuster son prochain coup. Il était mal positionné et tenait maladroitement son club.

— Vous êtes meilleur ornithologue que golfeur, ironisa l'industriel.

Comprenait-il seulement le terme ? Le garçon n'avait fait aucune étude.

— Je veux dire que vous connaissez mieux les oiseaux que...

— Je ne suis pas si stupide, monsieur Meuleman, réagit Bernard d'un ton froid.

Les textes de ce site sont protégés par la législation sur le droit d'auteur.
English Nederlands Español Deutsch
Information in
other languages