Hans Delrue

« Selon les Honniens, cette planète n'existe pas.
— Mais nous sommes dessus !
— Je le sais bien...
 » (extrait de la nouvelle La planète mystérieuse)

21 août 06:42

L'orbe aux reflets

précédente - suivante

Début de l'intrigue : La princesse Madyla s'ennuie. Elle voudrait tant voyager et visiter les contrées exotiques, mais elle doit rester cloîtrée dans son palais. Son père, bienveillant, lui offre un objet magique lui permettant d'observer les autres parties du monde. Celui-ci réalisera les souhaits de la jeune fille au-delà de toute espérance...

Genre : fantasy


En savoir plus

Cette nouvelle a été publiée dans le webzine Les petits écrivains n°3 en avril 2010.


Voir aussi le billet sur le blog.

Extrait

Installée devant sa fenêtre au dernier étage du palais, la princesse Madyla embrassait du regard l'ensemble de la cité. Le soleil couchant éclaboussait de teintes rouges les toits des maisons et les coupoles mordorées des temples. La jeune fille pouvait également apercevoir la mer se parer de reflets cuivrés tout autour des navires amarrés au port. Au-dessus de l'eau planaient des mouettes argentées - elles passaient entre les mats des bateaux en suivant de délicates arabesques.

Madyla poussa un long soupir mélancolique. Que n'aurait-elle pas donné pour être elle aussi un oiseau ! S'envoler hors de son sérail, laisser derrière elle ce paysage qu'elle connaissait à présent par cœur et voyager au loin ! Elle rêvait tant de découvrir les autres contrées, visiter les royaumes étrangers, parcourir leurs chemins mystérieux, contempler leurs édifices majestueux !

La jeune fille se laissait souvent aller à ces songeries, bien qu'elle sût que ses désirs ne se réaliseraient jamais. Enfant unique du tétrarque de Yemma, il lui était interdit de quitter l'enceinte du palais royal. Elle s'en était ouverte plusieurs fois à son père afin qu'il lui permît à tout le moins de visiter les provinces à l'entour. Ce dernier avait repoussé à chaque fois ses demandes : la jeune fille n'avait que quinze ans et elle était la seule héritière du royaume. La moindre sortie pouvait mettre en péril la dynastie ! De plus, une princesse de nature vagabonde n'était pas des plus faciles à marier.

Les textes de ce site sont protégés par la législation sur le droit d'auteur.
English Nederlands Español Deutsch
Information in
other languages