Hans Delrue

« Pourtant, je suis un être vivant comme un autre ! J'ai la même chair, le même sang ! Qui décide qu'un homme ne vaut rien et qu'un autre vaut une fortune ? » (extrait de la nouvelle Les marchands de talents)

21 août 06:39

Un simple échange

précédente - suivante

Début de l'intrigue : La science médicale permet désormais à deux volontaires d'échanger leurs esprits pour une courte période afin d'éprouver l'existence de l'autre. De nombreux privilégiés effectuent ainsi d'originaux voyages touristiques dans le corps de leurs amis. Des dispositions légales sont censées éviter tout abus. Le docteur Lagrange doit toutefois étudier la demande suspecte d'un riche industriel qui compte bien lui forcer la main. Le médecin pourra-t-il empêcher le crime qui se prépare ?

Genre : science-fiction


En savoir plus

Cette nouvelle fait partie du recueil L'amour à deux temps.




Extrait

— Vous m'avez l'air très malade, monsieur Kalinsky. Votre dossier indique que vous souffrez de...

— Oui, je sais, coupa son interlocuteur de mauvaise humeur. - Les médecins ne m'ont rien caché au sujet de ma maladie. Je n'en ai plus pour longtemps : quelques mois, tout au plus.

— Dans de telles conditions de santé, rétorqua Lagrange, - un échange n'est pas autorisé.

— Eh bien ! protesta Kalinsky un peu étonné, - qu'à cela ne tienne ! Accordez-moi simplement une dispense.

— Je ne suis pas autorisé à...

— Bien sûr que si, trancha l'industriel comme s'il s'agissait d'une évidence. - Les choses sont fort simples : je suis coincé depuis plusieurs années dans ce corps à moitié paralysé et je vais bientôt mourir. Perspective peu réjouissante, vous en conviendrez, docteur, mais je l'accepte pourtant d'un cœur léger : j'ai assez vécu ici-bas.

— Hum...

— Je souhaite cependant passer quelques semaines dans un corps en bonne santé avant de passer l'arme à gauche pour de bon. M'offrir une petite promenade insouciante sur notre bonne vieille planète. Un dernier plaisir en somme. La cigarette du condamné.

— Quelques semaines ? demanda le docteur d'un ton dubitatif.

Les textes de ce site sont protégés par la législation sur le droit d'auteur.
English Nederlands Español Deutsch
Information in
other languages