Hans Delrue

« Comment une disruption pouvait-elle être autre chose qu'un accident ? Se pouvait-il que ces quelques jeunes en aient volontairement provoqué une entre eux ? (...) Pour se suicider ? » (extrait de la nouvelle Tous pareils, tous égaux)

22 juil 06:53

Tous pareils, tous égaux

précédente - suivante

Début de l'intrigue : Les coopératives refusent d'employer Alexandre. Il faut dire qu'il est issu de la mauvaise souche et sa présence augmente les risques de disruption entre les travailleurs. Ce phénomène se produit par une explosion mentale lorsque des esprits entrent en résonance psychique. La société entière s'est organisée de manière à l'éviter, pratiquant une discrimination feutrée. Pourtant, le Parti proclame toujours sa volonté égalitariste. Des rebelles contactent Alexandre pour renverser le régime. Des fous ? Un piège du Cosec, la police secrète ? Ou un vrai espoir de changement ?

Genre : science-fiction


En savoir plus

Cette nouvelle fait partie du recueil L'amour à deux temps.




Extrait

Alexandre fit de même, jetant un coup d'œil discret vers le trottoir d'en face. Il aperçut des infirmiers transporter des corps sur des brancards.

— Une disruption, murmura un passant non loin de lui.

— Dans un immeuble ? questionna Alexandre. Cela me paraît...

— Un groupe de jeunes, paraît-il, rétorqua l'homme.

Alexandre observa une nouvelle fois la scène du drame, abasourdi. Les disruptions arrivaient généralement dans des espaces publics, quand un nombre trop important d'individus de la même souche s'y rassemblaient par malchance.

— Avec si peu de personnes ? demanda-t-il à son interlocuteur. - Comment un tel accident a-t-il pu arriver ?

— Un accident ? reprit l'autre d'une voix dubitative.

— Quoi d'autre ?

— Rien, camarade, rien du tout, fit l'homme avec empressement.

Il s'éloigna, jetant un regard méfiant à l'adresse d'Alexandre. Qu'avait-il voulu dire ? Comment une disruption pouvait-elle être autre chose qu'un accident ? Se pouvait-il que ces quelques jeunes en aient volontairement provoqué une entre eux ? Pourquoi ? Par curiosité malsaine ? Pour se suicider ?

Les textes de ce site sont protégés par la législation sur le droit d'auteur.
English Nederlands Español Deutsch
Information in
other languages